Durant ces 6 ans comme échevin, je vous présenterai dans ces carnets le travail quotidien que je mène dans la Ville de Soignies en tant qu’échevin de la mobilité, de l’environnement, de l’égalité des chances et du commerce équitable.

Pour ce premier carnet, j’ai envie de vous présenter l’aboutissement d’un beau projet sur lequel mes services et moi avons travaillé durant de nombreux mois afin de lutter contre l’insécurité routière dans notre entité : le plan global de sécurité routière. Un merci en particulier à Yves Huwaert pour son travail en tant que conseiller mobilité pour la création de ce plan.

Ce plan se concentre sur 4 axes :

– Sécurisation aux abords des écoles : Rendre les écoles plus visibles des automobilistes pour renforcer la sécurité de nos enfants

– Création de nouvelles zones avec limitations de vitesse : Création de nouvelles zones 30, 50 et 70 pour ralentir la vitesse autour des zones habitées

– Création d’aménagements de sécurité aux entrées et aux sorties du centre-ville : 100.000 euros tous les ans pour créer des aménagements de sécurité

– Sensibilisation et prévention : Placement de radars préventifs pour dissuader les excès de vitesse.

Ce plan se base également sur la participation citoyenne car il évoluera en fonction des interpellations citoyennes qui nous permettront de mieux identifier les zones dangereuses à sécuriser. En effet, les habitants et habitantes d’un quartier sont les personnes qui connaissent le mieux leur quartier et connaissent les endroits à sécuriser.

Enfin, la mobilité douce est mise en avant dans ce plan grâce à la poursuite de la création de tronçons cyclo-piétons pour relier les villages et le centre ville et permettre à chacun et chacune de se placer en toute sécurité

Ecologistement vôtre

Benoit Leclercq

Share This