A Soignies, hier, Benoit Leclercq et Annick Vincke, ont prêté serment comme échevin de l’environnement et de la mobilité pour l’un et conseillère communale pour l’autre. Comme plus de 150 autres bourgmestres et échevins ECOLO portés par la vague verte en Wallonie et à Bruxelles, nos élu.e.s concrétiseront le projet écologiste au service de tous les citoyens et citoyennes de sa commune.

Un projet qui allie transition écologique et transition sociale et qui offre des alternatives aux citoyens. A nos yeux, la justice environnementale (faire en sorte de léguer une terre viable à nos enfants) est indissociable de la justice sociale (permettre à chacun de vivre dignement).

Très concrètement, à Soignies, depuis quelques semaines, nous travaillons avec nos partenaires du PS et du MR afin de définir collectivement notre projet pour Soignies. Tout ce travail aboutira bientôt à la présentation de notre Déclaration de Politique Générale qui intégrera cette dimension de transition écologique et sociale.

Pour ces 6 années à venir, nous nous engageons à œuvrer pour une prise en compte de l’intérêt de l’environnement, de la mobilité active, de la biodiversité et de l’énergie dans chaque décision communale. Des rues pensées pour une mobilité active, douce et partagée, des poumons verts, les circuits courts pour l’alimentation dans les écoles, une ceinture alimentaire, des travaux énergétiques exemplaires, une politique qui tend vers le zéro déchet, une manière de repenser nos liens avec l’environnement…

Autant de décisions qui se prennent au niveau communal. Autant d’exemples à construire pour inspirer les citoyens et cheminer ensemble vers une commune en transition et un effort commun partagé pour une commune plus verte et plus chouette.

Share This