Ces derniers jours, les 14 communes impactées par le projet de création de la ligne aérienne Haute Tension « Boucle du Hainaut » ont été informées du lancement de la procédure de révision du plan de secteur, étape nécessaire pour permettre la construction de cette ligne. Il est important d’abord de résumer brièvement ce projet pour bien en comprendre les enjeux.

Résumé du projet

Ce projet, suivi au niveau fédéral par la ministre de l’énergie, Marie-Christine Marghem (MR), consiste en la création d’une nouvelle liaison électrique aérienne de haute tension (380 kV) d’une capacité de 6 GW entre les postes électriques de Courcelles et Avelgem, soit un tracé de 84.8 km de long. Ce tracé a été défini selon une série de critères objectifs tels que :

  • La présence de zones d’exclusions (Sites Seveso et aéroports)
  • Proximité d’infrastructures existantes (lignes haute tension, routes principales, voies navigables ou lignes TGV)
  • Prise en compte des zones d’habitat et des critères environnementaux et patrimoniaux (91% du tracé en zone agricole et 2% en zone d’habitats)

Ce projet durera normalement de 2020 à 2028 (avec une période de construction de 2025 à 2028)

Le but de ce projet revêt plusieurs dimensions :

  • Economique : Augmenter l’attractivité économique de la zone (la capacité d’approvisionnement du Hainaut est à ses limites, saturation prévue pour 2030)
  • Sécurité du réseau : Rendre plus fiable l’approvisionnement énergétique belge et européen.
  • Environnemental : Augmenter la capacité d’accueil des énergies renouvelables. Le réseau terrestre actuel est incapable d’absorber la production de l’éolien offshore, nécessaire pour se diriger vers une sortie du nucléaire

Ecolo rappelle la nécessité de déployer le secteur éolien, et notamment éolien offshore, afin d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2050. Pour parvenir à cet objectif, il est donc indispensable d’adapter le réseau avec une interconnexion solide. La Boucle du Hainaut constitue l’un de ces maillons mais nous restons vigilants sur les aspects sanitaires et environnementaux de ce projet.

Historique du dossier et des interpellations d’Ecolo

Dans la déclaration de politique régionale, la région wallonne avait marqué son adhésion à ce projet, nécessaire pour une meilleure efficience du réseau énergétique et pour pouvoir se passer de l’énergie nucléaire tout en réduisant au maximum le recours aux centrales au gaz mais tout en rappelant que le gouvernement wallon veillera au respect des balises sanitaires et environnementales de ce projet.

Le groupe Ecolo Soignies suit ce dossier depuis plus d’un an et nous sommes déjà intervenus à de nombreuses reprises pour demander plus de transparence et d’information sur ce dossier de la part d’Elia.

Fin juin, les échevin.e.s de l’environnement Ecolo du Centre (Nancy Castillo, Arnaud Guérard, Benoit Leclercq et Manel Rico Grao) ont rappelé que « Les impacts potentiels en matière de cadre de vie, d’environnement ou de santé ne peuvent pas être négligés. Il est absolument indispensable que le débat entourant ce projet s’effectue de manière plus transparente vis-à-vis des habitants et des communes impactées ».

Notre député wallon, Emmanuel Disabato a également interpellé le ministre de l’aménagement du territoire, Willy Borsus (MR) en charge de ce dossier au niveau wallon, en demandant les mesures prises afin de favoriser la concertation et la transparence et les analyses réalisées afin d’en savoir plus sur les risques sanitaires potentiels de ces installations.

Au sein du conseil communal de Soignies, Ecolo a, dès le 03/09/2019, avec les autres partis politiques de Soignies, déposé plusieurs motions pour appuyer ces exigences. La dernière motion en date du 16/07 rappelait ces exigences démocratiques, sanitaires et environnementales et demandait à Elia :

  • De faire preuve de transparence concernant le tracé choisi et d’organiser une concertation avec les communes concernées ;
  • De privilégier au maximum les alternatives à une ligne aérienne mais aussi de maximiser le regroupement avec les infrastructures existantes ;
  • De respecter des balises fortes en termes de santé, de bien-être, de respect de l’environnement et de protection de la faune ;
  • De disposer d’un délai suffisant pour se positionner sur un projet d’une telle importance
  • De venir présenter ce projet lors d’une commission spéciale « Boucle du Hainaut » afin d’entendre les préoccupations des élu.e.s sonégien.ne.s

Nous avons pris connaissance du choix d’Elia de ne pas reporter le lancement de la procédure concernant son projet de ligne haute tension. C’est regrettable car le contexte sanitaire ne permettra pas que la première réunion d’information publique se tienne physiquement. Les 24 et 25 septembre, se tiendra donc une réunion d’information préalable (RIP) qui se fera en ligne.

Nous craignons que cette alternative ne permette pas d’informer correctement les citoyen.ne.s aussi efficacement que possible, que les possibilités d’interactions avec les riverains seront considérablement réduites et que la fracture numérique ne pénalise certain.e.s habitant.e.s. Un report de la date de lancement aurait permis d’espérer des conditions sanitaires plus favorables pour réunir dans des situations correctes les citoyen.ne.s pour ce projet primordial. Vu les enjeux, ce projet doit faire l’objet d’un véritable débat démocratique.

Actuellement, seules les informations communiquées par ELIA via leur site Internet sont disponibles (www.boucleduhainaut.be). Le dossier technique complet sera déposé à l’administration communale dans les prochains jours. La commune de Soignies rendra un avis détaillé dès réception du dossier complet.

Proposition de tracé sur Soignies

Nous pouvons notamment retrouver la proposition de tracé retenu par Elia et la route qu’il pourrait prendre à Soignies. Vous trouverez ci-dessous la carte du tracé avec les limites de la commune de Soignies. Le tracé, tel que proposé par Elia, passera par les villages de Louvignies et Chaussée-Notre-Dame avant de suivre la N57, d’abord via la chaussée de Lessines puis le long du contournement Nord de Soignies avant de quitter Soignies près du rond-point du zoning de Soignies-Braine-le-Comte.

Position du groupe Ecolo Soignies

A la lecture de l’ensemble de ces éléments, le groupe Ecolo Soignies demande :

  • D’établir clairement un cadastre des champs magnétiques entourant la ligne haute tension dans l’étude d’incidences, les impacts sur de zones à risques liées à des publics-cibles (écoles, hôpitaux et maison de repos) et d’indiquer les mesures compensatoires pour réduire les potentiels effets négatifs ;
  • Une étude précise détaillant les impacts potentiels de ces champs magnétiques sur la faune (en particulier les animaux d’élevage et les oiseaux) et les adaptations prises pour réduire les risques sur la faune avicole (Ex. : mise en place de filets de protection pour éviter les risques de collusion et d’électrocution, de flotteurs colorés, de réflecteurs fluorescents, etc…)
  • Une attention particulière dans l’étude d’incidences de l’impact de cette ligne sur les champs migratoires et sur la population des grands oiseaux (cigogne, milan royal, hibou grand-duc,etc.) et nous préconisons la collaboration entre Elia et la Ligue de Protection des Oiseaux, les associations environnementales, comme cela se fait en France avec l’ERDF.
  • Une présentation claire des alternatives possibles au tracé existant et d’étudier attentivement les possibilités de réutilisation de zones de tracés désaffectés ou en cours de désaffection.
  • Qu’Elia procède à une analyse minutieuse de l’impact de la ligne sur notre patrimoine historique et présente les mesures compensatoires pour réduire l’impact paysager de cette ligne (ex. : plantation de bosquets et/ou implantation de pylônes design comme le projet islandais « Terre des géants.
  • Que le projet soit présenté en conseil communal et que l’information parvienne à la population par tous les moyens possibles.

Nous continuerons à suivre ce dossier à tous les niveaux (Gouvernement et parlement wallon, au Collège et au conseil communal et à la CCATM) afin de s’assurer que la concertation avec les citoyen.ne.s et des balises fortes en matière sanitaires et environnementales soient respectées par Elia !

NB: Lien vers la position du conseil communal sur le site web de la ville de Soignies et quelques documents complémentaires.

Share This