Ce mardi 3 Septembre, plusieurs point importants les habitants et habitantes de Soignies ont été validés par le Conseil communal.

Benoit Leclercq, échevin de la mobilité, a présenté au nom du Collège échevinal le nouveau Plan global de sécurité routière ayant comme objectif d’accroître la sécurité de tous les usagers de la route. Articulé autour de 4 axes, ce plan propose des solutions concrètes telles que : aménagements spécifiques aux abords des écoles, adaptation des limitations de vitesse pour correspondre au cadre de vie des quartiers, réalisation « d’effets de porte » aux entrées et sorties de la ville, l’installation de radars préventifs et le maintien de contrôles par les services de police. Ce plan a une forte dimension participative car il évoluera en cours de mandature en fonction des interpellations citoyennes qui permettront de mieux repérer les zones qui nécessitent des aménagements.

Deux motions importantes ont également été votées à l’unanimité. La première motion concernait le projet « Boucle du Hainaut » d’Elia. Ce projet vise à installer une ligne haute tension afin de relier d’Avelgem à Courcelles. La Ville reconnaît la nécessité de développer les infrastructures de transport électrique afin de faciliter la transition énergétique et aider le développement économique de notre région. Cependant, le projet actuel manque de clarté et de transparence et la Ville a donc demandé qu’Elia fasse preuve de transparence concernant ce tracé, organise une concertation avec les communes concernées et fasse intervenir des experts afin de suivre ce projet. Le conseil a aussi rappelé l’importance qu’il accordait à la santé et au bien-être de nos concitoyen.ne.s ainsi qu’au respect de notre cadre de vie et de nos agriculteurs.

La seconde motion concernait Durobor et le soutien que la Ville apporte à l’égard du projet porté par des anciens travailleurs de Durobor afin de relancer et pérenniser l’activité de ce fleuron Sonégien. Ce projet permettra, selon le conseil communal, de maintenir l’emploi et de perpétuer le savoir-faire sonégien de Durobor et la Ville de Soignies a donc demandé à la Sogepa et à la Région Wallonne de rencontrer les travailleurs à l’initiative de ce projet afin de les soutenir et de les accompagner dans leurs démarches.

Nous sommes également ravis de la création d’un Groupe nature dans notre entité, première étape à la mise en place d’un plan communal de développement de la Nature (PCDN). Ce plan vise à préserver et améliorer la biodiversité d’une commune en développant un réseau écologique dans un dynamique de participation citoyenne. Les missions de ce groupe Nature seront de réfléchir aux pistes d’action du futur PCDN et au partenariat entre les autorités communales, les associations, les expert.e.s et les citoyen.ne.s. Il sera composé de 15 personnes dont des experts, des représentant.e.s d’associations environnementales, des représentants politiques et des citoyen.ne.s

Lors de ce conseil, le Collège échevinal a procédé aux réponses aux questions posées par, Annick Vincke, notre cheffe de groupe lors du conseil communal du 26/06. La première question portait sur une proposition d’intensifier la végétalisation du centre-ville afin de réduire la température lors des fortes chaleurs et de rendre le cadre de vie plus agréable. Le Collège a confirmé que cette proposition rentrait tout à fait dans le cadre de la déclaration de politique communale et que le service Environnement et l’ensemble du personnel communal y travaille activement.

La 2ème question concernait l’accessibilité des toilettes en centre-ville et s’il était envisageable de réaliser une cartographie des toilettes publics et/ou d’augmenter le nombre de toilettes lors des grands événements. Le Collège a répondu que la Ville louait systématiquement des toilettes portatives lors des grandes festivités de l’année et que les toilettes des bâtiments communaux (hôtel de ville, centre culturel, office du tourisme) sont accessibles au public durant les heures d’ouverture.

Enfin, le conseil s’est clôturé par les traditionnelles questions d’actualité. Annick en a posé deux. La première portait sur le budget participatif et a demandé au Collège si une feuille de route reprenant le processus et des critères d’attribution ont été définis et comment l’information sera transmise aux citoyens désireux de proposer leur projet. La 2ème concernait l’invitation de l’Ascen « Association pour la sauvegarde du Ciel et de l’Environnement Nocturnes » proposant à la Ville de Soignies de participer à la « 12ème Nuit de l’obscurité ». L’objectif de cet événement est de sensibiliser les autorités et les citoyen.ne.s à la pollution lumineuse nocturne et les conséquences néfastes de l’éclairage excessif mais sans pour autant plonger la population dans l’obscurité et augmenter le sentiment d’insécurité de nos citoyen.ne.s. Annick a donc demandé si la Ville comptait participer à cette nuit de l’obscurité et sensibiliser à cette problématique tout en proposant des activités nocturnes en collaboration avec les acteurs locaux.

Share This